jeudi 30 octobre 2014

AUTISTES ET MAIN COON

La dernière fois, en faisant ma revue de presse du lundi (c'est à dire en lisant les excellentes trouvailles d'internet sur Mademoizelle), je suis tombée sur ça :

Iris Grace

J'ai donc cliqué sur l'image que je trouvais très jolie, (chacun ses goûts, hein, mais moi j'aime bien).
Et bien figurez-vous (vous saurez tout en cliquant vous aussi sur la légende) que la personne qui a peint ça est une petite fille autiste de 5 ans !
Visitez sa galerie, c'est un peu étouffant à la longue, mais un par un, je trouve que certaines peintures sont très impressionnantes.
Je vous en mets quelques une :




 
Non je rigole, ça c'est un Turner... Mais quand même !


Et un dernier, particulièrement intéressant :


Intéressons nous maintenant à ce chat :
Dans l'article de bored panda, Thula (c'est le nom du chat) est présenté comme le chat thérapeutique d'Iris. Il semblerait que le chat l'aide à devenir plus sociable et sa présence la calme et la tempère. Lisez l'article, leur relation est vraiment très touchante !

Cependant il y a quelque chose dans cet article qui m'a fait un peu tiquer : le chat est de race Maine Coon, une race apparemment connue pour son intelligence mais aussi sa gentillesse et sa compassion. Et là, je m'interroge, car feu mon chat doowie, (j'en ai déjà parlé ici), la pire des raclures du monde canin, était Maine Coon en parti. C'était le genre de chat, quand on le caresse, qui se lève et qui va s'installer un mètre plus loin.Il griffait, crachait, mordait, n'a jamais accepté la moindre caresse. Vous savez, quand les chats frottent leur tête contre vous ? Ou tout simplement ronronnent ? Il ne l'a JAMAIS fait. De toute sa vie, il n'est jamais monté sur les genoux de qui que ce soit !! Il détestait tout le monde et me regardait en permanence avec un air de mépris total.
Bref, il était en parti Maine Coon, alors si cette race de chat est connue pour sa gentillesse, je voudrais bien savoir avec quelle engeance le mien a été croisé. Il existe une race de chat maléfique ?

Enfin bref, tous les chats ne se valent pas, manifestement.

Sinon pour en revenir aux autistes, je vous conseille absolument la très réjouissante lecture du"Théorème du homard" (The Rosie Project, en langue original) de Graeme Simsion.
Je ne doute pas que vous passerez un très bon moment, c'était vraiment très drôle. (Ce livre a révolutionné mon sens de l'organisation, et c'est notamment  grâce à lui que je fais un post par semaine).
Je ne vous met pas de lien amazon, car j’espère que vous irez l'acheter dans une vraie librairie, mais je vous met quand même l'image de couverture pour que vous sachiez à quoi il ressemble quand vous irez l'acheter.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire